Chagall en Bretagne

Une excursion en Bretagne c’est toujours sympa. Surtout quand on peut en profiter pour voir la mer ET une rétrospective sur Marc Chagall. Mais est-ce que l’exposition Chagall de Landerneau vaut le voyage à elle seule ?

Peut-être. Le Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la culture de Landerneau propose depuis 2012 des expositions d’art moderne et contemporain. Le parti pris est louable et audacieux : montrer les œuvres de grands noms du XXe siècle au cœur du Finistère. Les expositions sont aussi riches que les parisiennes, l’espace est vaste et lumineux, mais on est au bout du monde[1] ! Fromanger, Miro, Giacometti, Dubuffet déplacent les foules malgré tout et permettent à des spectateurs excentrés (la France reste un pays centralisé) un rapport à l’art privilégié.

Marc Chagall, Le Coq et le renard, détail, 1926, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, Le Coq et le renard, détail, 1926, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.

Honnêtement, les expositions que j’ai vu à Landerneau étaient qualitatives, et Chagall, de la poésie à la peinture, ne fait pas exception. Mais si on n’est pas finistérien ou si on ne passe pas ses vacances à Brest, cela vaut-il le déplacement ?

Marc Chagall, La Mort et le Bûcheron, détail, 1927, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, La Mort et le Bûcheron, détail, 1927, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.

– Si vous connaissez peu, mal ou pas du tout l’œuvre de Chagall mais que vous aimez globalement l’art expressionniste, coloriste et figuratif, c’est oui. L’exposition est une assez complète rétrospective qui permet d’appréhender le travail varié de Chagall (peintures, estampes, illustrations, céramiques, sculptures…). C’est un concentré des grands thèmes chagalliens et on y découvre la vie riche de l’artiste entre la Russie, la France et les Etats-Unis. De quoi se faire une belle idée de l’œuvre.

Marc Chagall, Le Loup et la cigogne, détail, v. 1927, gouache, encres colorées, crayon noir sur papier coloré gris clair, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, Le Loup et la cigogne, détail, v. 1927, gouache, encres colorées, crayon noir sur papier coloré gris clair, Paris, Collection Larock-Granoff.

– Si on a vu l’exposition récente (2013) au Musée du Luxembourg, Chagall entre guerre et paix ou qu’on habite près de Nice (et du Musée National Marc Chagall), le déplacement peut sembler superflu. Pas de découverte majeure ou de point de vue audacieux sur Chagall dans l’exposition de Landerneau. Ce n’est pas la vocation du lieu qui cherche avant tout à faire de la médiation envers le grand public et non pas à attirer les connaisseurs les plus aguerris (qui ne sont pas interdits de visite non plus !).

Marc Chagall, Le Geai paré des plumes du paon, détail, 1925, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, Le Geai paré des plumes du paon, détail, 1925, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, Le Geai paré des plumes du paon, détail, 1925, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.
Marc Chagall, Le Geai paré des plumes du paon, détail, 1925, aquarelle et gouache sur papier, Paris, Collection Larock-Granoff.

– Si on connaît déjà Chagall mais qu’on ne passe pas trop loin de Landerneau, je conseille quand même le détour. On y voit plus qu’ailleurs les illustrations de Chagall pour les Fables de La Fontaine, Les Mille et une nuits, Les Contes de Bocace et le plus grand conte de tous les temps : la Bible. Les esquisses pour les rideaux de scène du ballet Daphnis et Chloé et quelques sculptures en marbre sont également intéressantes. L’exposition offre par ailleurs une qualité de visite que je n’ai pas trouvé au Luxembourg en 2013 : espace fluide, lumière excellente (pas de reflets, bon ciblage) et la possibilité de s’approcher des œuvres et de photographier des détails. Oui, on peut photographier dans l’exposition même si les œuvres de Chagall ne sont pas encore dans le domaine public[2]. Et c’est vraiment un plaisir, non pas de mitrailler bêtement toutes de les œuvres mais de pouvoir garder une image d’un détail particulièrement spectaculaire ou émouvant. Car chez Chagall, ce que j’aime le plus ce sont les effets de superpositions, les graphismes minutieux et la juxtaposition de fragments disparates. De quoi alimenter les discussions en voiture durant le trajet de retour !

Exposition Chagall, de la poésie à la peinture, Landerneau, Fonds Hélène et Edouard Leclerc, 2016
Exposition Chagall, de la poésie à la peinture, Landerneau, Fonds Hélène et Edouard Leclerc, 2016
Illustrations pour les Mille et unes nuits, Exposition Chagall, de la poésie à la peinture, Landerneau, Fonds Hélène et Edouard Leclerc, 2016
Illustrations pour les Mille et unes nuits, Exposition Chagall, de la poésie à la peinture, Landerneau, Fonds Hélène et Edouard Leclerc, 2016
Marc Chagall, Le Coq, 1947, huile sur toile, Lyon, MBA.
Marc Chagall, Le Coq, 1947, huile sur toile, Lyon, MBA.
Marc Chagall, L'Echelle de Jacob ou Le Songe de Jacob, détail, 1973, marbre, coll. particulière.
Marc Chagall, L’Echelle de Jacob ou Le Songe de Jacob, détail, 1973, marbre, coll. particulière.
Marc Chagall, La Traversée de la mer rouge, 1955, huile sur toile, Nice, Musée National Marc Chagall
Marc Chagall, La Traversée de la mer rouge, 1955, huile sur toile, Nice, Musée National Marc Chagall

Pour en savoir plus :

[1] Littéralement le Finistère c’est la fin de la terre.

[2] C’était aussi possible au Luxembourg sauf pour certaines œuvres. Honnêtement, je ne pense pas faire concurrence aux photographes professionnels avec mes images réalisées au smartphone. Tout le monde aura remarqué que mes photos sont floues!

Une présentation du Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la culture à Landerneau.

Des infos sur l’exposition du Musée du Luxembourg, Chagall entre guerre et paix.

Le Musée National Marc Chagall de Nice, propose une autre manière de découvrir l’œuvre de l’artiste.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *